U.D.O.
U.D.O.

16.01.2016 : ESSILOR ET DELFIN SIGNENT UN ACCORD EN VUE DE CRÉER UN ACTEUR INTÉGRÉ ET MONDIAL DE L’OPTIQUE PAR LE RAPPROCHEMENT D’ESSILOR ET DE LUXOTTICA.

  • Le rapprochement de deux acteurs mondiaux et complémentaires de l’optique répondrait aux besoins croissants de santé visuelle dans le monde et à la demande des consommateurs pour des produits de marques haut de gamme
  • En réunissant Essilor et Luxottica, le nouveau groupe détiendrait une position de premier plan permettant de proposer une offre complète associant un portefeuille important de marques, une capacité de distribution mondiale et la complémentarité de leurs expertises dans les verres correcteurs, les montures et le solaire....

12.01.2016 : WORLDLINE hébergera le service des échanges éléctroniques entre les professionnels de santé et l'assurance maladie pour les 5 prochaines années.

Les échanges électroniques entre les professionnels de santé et l’Assurance Maladie (feuilles de soins électroniques (FSE), demandes de remboursement électroniques (DRE) et ordonnances) représentent un volume mensuel de 7 Téra octets pour 1700 boîtes aux lettres hébergées.
Acteur déjà en place, Worldline a remporté le nouvel appel d’offres et hébergera ce service pour les 5 prochaines années.

L’agenda du tiers-payant

 

Au 31 décembre 2016, les professionnels de santé doivent pratiquer le tiers-payant sur la part obligatoire pour les patients en ALD ou Maternité.
Au 1er janvier 2017, ils ont la possibilité de le faire pour l’ensemble des assurés.
Le GIE SESAM-Vitale accompagne les industriels pour l’évolution de leurs solutions logicielles de facturation.

DMP 2.0 : reprise par la CNAMTS

Avec la loi de santé du 26 janvier 2016 et le décret du 4 juillet 2016, la CNAMTS a été désignée responsable de la mise en œuvre du DMP (Dossier Médical Partagé).
Pour cela, elle associe :
- le GIE SESAM-Vitale pour la maintenance de la documentation et des livrables techniques éditeurs ainsi que l’accompagnement et le support aux industriels,
- le CNDA pour l’homologation DMP-Compatibilité.

En savoir plus

12.01.2016 : M. Denis Jacquat attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les réflexions exprimées par le Syndicat national des opticiens entrepreneurs (Synope).

M. Denis Jacquat attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les réflexions exprimées par le Syndicat national des opticiens entrepreneurs (Synope) concernant les deux projets d'arrêtés relatifs à l'information de l'assuré social ou de son ayant-droit sur les conditions de vente et la nature des informations d'identification et de traçabilité des produits d'optique-lunetterie et d'appareillage des déficients de l'ouïe qui viennent d'être transmis aux professionnels de santé concernés.

Le Synope rappelle que, pris en application de l'article L. 165-9 du code de la sécurité sociale, ces deux projets d'arrêtés distinguent le prix de chaque produit et de chaque prestation sur le devis, et sur la facture, si bien que seuls les prix relatifs aux produits feront l'objet d'une prise en charge et donc d'un remboursement.

Selon ce syndicat, cela entraînera de facto une augmentation potentielle du reste à charge pour les patients, puisqu'il n'existe aucun acte nomenclaturé lié à la prestation pour l'optique, rendant donc non remboursable le tarif associé à celle-ci.

Le Synope souligne qu'il ne faudrait pas que la transparence - souhaitable - conduise à une prise en charge minorée du prix total de l'équipement, prestation incluse. Il ajoute que d'une part l'absence d'acte nomenclaturé lié à la prestation fait que rien ne contraindra la complémentaire santé à prendre en charge les frais liés à cette dernière, que d'autre part la quantité d'informations complémentaires introduites sur les devis les fera passer d'1 à 3 pages au détriment de leur lisibilité et enfin que, la date de mise en œuvre prévue par l'administration (1er juillet 2017) est trop proche pour permettre l'adaptation des logiciels de vente à ces nouvelles normes, un délai de 12 mois s'avérant indispensable.

Le Synope souhaiterait donc savoir quelles mesures seront envisagées pour éviter que l'objectif de transparence affiché n'aboutisse à un résultat préjudiciable à l'assuré social. Il la remercie de bien vouloir l'informer à ce propos.

 

Source Assemblée Nationale.

L' Union Des Opticiens, en phase avec cette demande du député attend aussi la réponse du Ministère de la santé.

12.01.2016 : Le Compte Personnel d’Activité, c'est parti !

Le compte personnel d’activité (CPA) vise à sécuriser des parcours professionnels qui évoluent de plus en plus. Effectif dès janvier 2017, le CPA est un outil qui permet à chacun de faire évoluer sa carrière.


Mon Compte Personnel d'Activité par MinistereTravailEmploi

10.01.2017 : Les soldes !

- 30 %, - 40 % ou encore - 50 %, les traditionnelles étiquettes indiquant les réductions des soldes investissent les rayons. En cette période promotionnelle particulière, les droits des consommateurs sont-ils toujours les mêmes ? Tour d’horizon de la réglementation qui encadre ces six semaines de rabais.

Les soldes sont les seules périodes promotionnelles pendant lesquelles les commerçants ont le droit de vendre leur stock à perte. Ils répondent à trois caractéristiques :

  • Ils sont accompagnés ou précédés de publicité ;
  • Ils comportent une annonce de réduction de prix (qui peut aller jusqu'à une revente à perte) dans la limite du stock à écouler ;
  • Ils sont pratiqués pendant des périodes fixes de six semaines (soldes d'été et d'hiver) dont les dates sont fixées par le code du commerce.

Les soldes sont donc l’occasion de faire de bonnes affaires pour les consommateurs, et d’écouler leurs stocks pour les commerçants. Mais attention, cette période de rabais est encadrée par la loi : les clients doivent être bien informés et les vendeurs ont des obligations.

Affichage en magasin

Les commerçants n’ont le droit de solder que des articles qui ont été proposés à la vente depuis au moins un mois à la date de début de la période de soldes considérée. Ils doivent également permettre aux consommateurs de distinguer clairement en magasin les articles soldés de ceux non soldés. L’ancien prix du produit (prix de référence) ainsi que le prix soldé doivent figurer sur l’étiquette de chaque article. L’ancien prix doit correspondre au prix « le plus bas effectivement pratiqué par l’annonceur pour un article similaire, dans le même établissement de vente au détail ou site de vente à distance, au cours des 30 derniers jours précédant le début de la publicité ».

Retours et garanties

Un article soldé bénéficie des mêmes garanties que tout autre article en matière de défauts de fabrication non apparents ou de service après-vente. En cas de vice caché par exemple, le consommateur peut demander au vendeur de lui remplacer l'article ou bien de le rembourser. S'il n'y a pas de vice caché, le commerçant n'est pas tenu juridiquement de procéder à l’échange ou au remboursement – sauf s’il en fait la publicité en magasin ou sur les tickets de caisse –  mais le client peut le demander à titre purement commercial.

En dehors des périodes légales de soldes, les commerçants peuvent organiser des opérations commerciales pour vider leurs stocks, sous réserve qu’ils n’utilisent pas le mot « soldes » et qu’ils ne revendent pas à perte.

Et sur Internet ?

Les entreprises de vente à distance, notamment sur Internet, sont soumises à la même réglementation que les magasins physiques en matière de soldes. 

Que l’article soit acheté en solde ou non, le consommateur peut retourner le produit au vendeur pour échange ou remboursement, sans aucune pénalité, dans un délai de quatorze jours à compter de la livraison.

Lire aussi : Soldes : toutes les dates pour 2017

 

Publié initialement le 29/12/2015

Source economie.gouv.fr

10.01.2017: Aide à l'embauche pour les PME : prolongation jusqu'au 30 juin 2017.

L'aide à l'embauche d'un salarié pour les entreprises de moins de 250 salariés, créée initialement pour toute embauche ayant lieu entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016, est prolongée de 6 mois soit jusqu'au 30 juin 2017. Le montant de l'aide est égal à 4 000 € maximum pour un même salarié.

L'aide à l'embauche pour les entreprises de moins de 250 salariés, instituée par le décret 2016-40 du 25 janvier 2016, devait prendre fin le 31 décembre 2016.

Elle est prolongée de 6 mois par le décret n° 2016-1952 du 28 décembre 2016. Toute embauche, jusqu'au 30 juin 2017, d'un salarié remplissant les critères requis ouvre droit à l'aide de 4 000 €.

L'aide est versée en 4 tranches de 500 € pendant 2 ans maximum, à l'échéance de chaque trimestre d'exécution du contrat de travail. Elle est proratisée si le salarié travaille à temps partiel.

  À noter :

L'aide à l'embauche du premier salarié dans les TPE n'a pas été prolongée. Elle a donc pris fin le 31 décembre 2016.

ACCES DIRECT       OFFRES ET RECHERCHES D'EMPLOI CLIQUEZ SUR L'IMAGE JOB ACCES DIRECT GRATUIT OFFRES ET RECHERCHES D'EMPLOI CLIQUEZ SUR JOB

Merci d'avoir rejoint l' UNION DES OPTICIENS !

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous rejoindre, nous vous en remerçions et surtout vous avez compris qu'il faut dès maintenant soutenir vos projets, vos idées, vos convictions concernant la profession d'opticiens de santé .

C'est en étant nombreux que nous pourrons avoir des positions fortes envers les pouvoirs publics et ainsi défendre vos entreprises et votre métier.

L'évolution est de plus en plus rapide et nous n'avons jamais eu autant de préoccupations, de décisions, de décrets, d'arrêtés pour l'optique lunetterie .

D'autres modifications sont en cours et l'année prochaine, année électorale présidentielle va certainement encore bouleverser notre profession.

L'exemple du futur devis normalisé obligatoire sera un casse tête pour tous pour son élaboration et certainement illisible pour les consommateurs, l'Union des Opticiens défends déjà cette mise en place en l'état actuel de sa présentation.

Le système LMD avec une meilleure formation des opticiens sera un gage de qualité, il faut qu'il soit mis en place rapidement (depuis de nombreuses années que l'on dit "qu'il faut améliorer ces études") faisons le ensemble ! et bien d'autres points dans notre projet politique et de société.

 

 

Vous nous avez pas rejoints ? c'est le moment ! remplissez le formulaire d'adhésion ICI , c'est simple et rapide !

 

La cotisation est de 30 euros par mois,(tarif dégressif pour plusieurs magasins) c'est peu vis à vis de l'importance de la tâche qui incombe pour la défense de l'optique en France et le réglement peut se faire en plusieurs fois si vous le désirez. Pas d'hésitation, de nombreux confrères et consoeurs ont pris cet engagement avec l'UDO , venez nous rejoindre et participer .

 

 

 

 

Vous voulez nous suivre rapidement, mettez l'icone tactile UDO sur votre smartphone ou tablette.

Sur votre smartphone ou tablette, allez sur le site de l'UDO : http://www.uniondesopticiens.org/

Ajouter depuis vos favoris ou ajouter sur l'écran d'accueil le site, le renommer UDO et c'est fait !

 

20.12.2016 : Le député Pierre AYLAGAS souhaite l'amélioration de l'équilibre des relations entre complémentaires santé et les professionnels de la santé visuelle.

M. Pierre Aylagas attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la loi n° 2014-57 du 27 janvier 2014 relative aux modalités de mise en œuvre des conventions conclues entre les organismes d'assurance maladie complémentaire et les professionnels, établissements et services de santé.

Il semble aujourd'hui qu'un certain nombre de mesures pourraient être prises afin d'améliorer l'équilibre des relations entre complémentaires santé et professionnels de la santé visuelle ; et garantir le libre choix de son professionnel, de son équipement et de son reste à charge à l'assuré telles que : la transparence de l'information des assurés sur la nature des remboursements garantis, l'équilibre entre le prix et les prestations assurées par les opticiens, le respect de la liberté d'exercice des professionnels, la transparence des critères des appels d'offres et l'association des syndicats professionnels à leur définition, l'accès au tiers payant pour les assurés quel que soit le professionnel choisi ou encore l'encadrement de la pratique des remboursements différenciés.

Aussi il souhaiterait savoir quelles dispositions le Gouvernement compte-t-il prendre pour garantir l'équilibre entre les réseaux de soins et les professionnels de santé dans l'intérêt du patient et de son parcours de soins.

20.12.2016 : Difficultés de l'accès à la santé pour une partie de la population, dont les frais d'optique.

M. Dominique Dord (Député) et  M. Lucien Degauchy alertent Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les difficultés de l'accès à la santé pour une partie de la population. De plus en plus de foyers basculent vers une situation de pauvreté, et ne peuvent plus faire face au coût de certains soins, particulièrement l'optique et le domaine dentaire. Selon une étude récente du Secours populaire, on observe une hausse inquiétante du report ou du renoncement aux soins. Aussi il souhaite connaître les mesures que le Gouvernement entend mettre en œuvre rapidement afin de stopper cette augmentation des inégalités d'accès à la santé.

Source Assemblée Nationale.

16.12.2016 : Le saviez vous ?          Employeurs : mise à disposition des documents plutôt que transmission à l'administration.

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/actualites/A11092La liste des documents que l'employeur doit désormais simplement tenir à disposition de l'administration est allongée par 2 décrets du 20 octobre 2016.

Afin de simplifier les formalités des employeurs, l'obligation de transmettre certains documents à l'administration est remplacée par une obligation de mise à disposition de ces documents.

Cette mesure concerne principalement trois domaines :

  • Santé et sécurité au travail ;
  • Durée du travail ;
  • Comité d'entreprise.

En matière de santé et sécurité au travail, le nom et l'adresse du médecin désigné pour surveiller le local dédié à l'allaitement sont désormais tenus à la disposition de l'agent de contrôle de l'inspection du travail dont dépend l'entreprise.

En matière de durée du travail, l'agent de contrôle doit avoir communication à sa demande de :

  • l'avis du comité d'entreprise (CE) sur la mise en œuvre d'horaires à temps partiel ;
  •  
  • le récépissé attestant que l'employeur a accompli la préalable déclaration à la Cnil, obligatoire en cas de traitement automatisé des données nominatives contenues dans certains documents électroniques ;
  •  
  • le duplicata de l'affichage relatif aux heures de début et de fin du travail et aux heures et à la durée des repos.

Dans l'exercice de ses missions sociales, le CE peut s'appuyer sur le service social. Le rapport sur cette instance est simplement communiqué à sa demande, à l'agent de contrôle, et non plus systématiquement adressé à celui-ci.

14.12.2016 : Les opticiens peuvent communiquer leur capacité à déterminer la réfraction uniquement à l'interieur du magasin mais comment ? Les explications :

Vous avez été nombreux à vous poser la question sur la possibilité de communiquer de votre capacité à déterminer la réfraction dans votre magasin,suite au décret du 12 octobre 2016, mais de quelle façon ?

 

L' Union des Opticiens à interrogé le ministère (DGOS Direction générale de l'offre de soins)  et vous apporte ses réponses:

 

Un magasin peut-il communiquer sur sa capacité à déterminer la réfraction sur un document ? :

 

                A l’intérieur du magasin qui peut se voir de l’extérieur (magasins en cellule dans les centres commerciaux sans vitrine, complètement ouvert) ? OUI

 

                Dans une vitrine : chevalet posé sur un support ? OUI

 

                Dans une vitrine : collé face interne, texte lisible à l’extérieur ? OUI

 

Il reste interdit de communiquer à l'extérieur du magasin.

 

Nous espérons que cela vous aidera à votre activité et à l'information de vos clients.

 

 

14.12.2016 : Etes vous prêts pour la nouvelle fiche de paie 2017 ?

Tout savoir sur le nouveau bulletin de paie, plus simple et plus compréhensible.

13.12.2016 : Arrêté du 5 décembre 2016 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2017 .

JORF n°0289 du 13 décembre 2016 
texte n° 28 



Arrêté du 5 décembre 2016 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2017 

NOR: AFSS1628753A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2016/12/5/AFSS1628753A/jo/texte
 


La ministre des affaires sociales et de la santé, le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, et le secrétaire d'Etat chargé du budget et des comptes publics,

Arrêtent :


Pour les rémunérations ou gains versés à compter du 1er janvier et jusqu'au 31 décembre 2017, les valeurs mensuelle et journalière du plafond de la sécurité sociale mentionnées à l'article D. 242-17 du code de la sécurité sociale sont les suivantes :


- valeur mensuelle : 3 269 euros ;
- valeur journalière : 180 euros.

 

Voir l'arrêté ICI

Scrutin TPE : les nouvelles dates

Les dates des élections concernant les salariés des entreprises de moins de 11 salariés et ceux employés à domicile vont se dérouler en métropole du 30 décembre  2016 au 13 janvier 2017. C'est ce que précise un décret publié au Journal officiel du samedi 26 novembre 2016. Ces élections étaient initialement fixées du 28 novembre au 12 décembre 2016.

 

Que peux faire l'opticien suite au nouveau décret ?

Pour délivrer des verres correcteurs :

 

Durée de validité des ordonnances :

 

La délivrance de verres correcteurs est subordonnée à la présentation ou la vérification de l’existence d’une ordonnance médicale prescrivant ces produits.

 

La durée de validité de cette ordonnance médicale est fixée à :

  • 1 an, pour les patients âgés de moins de 16 ans ;
  • 5 ans, pour les patients âgés de 16 à 42 ans ;
  • 3 ans, pour les patients âgés de plus de 42 ans.

 

L’opticien doit conserver une copie de l’ordonnance jusqu’à l’expiration de sa validité, sauf opposition du patient.

 

Adaptation de la prescription de verres correcteurs :

 

  • Dans le cas d’une première délivrance suivant la prescription de verres correcteurs, l’opticien ne peut pas adapter cette prescription.

 

  • Les prescriptions médicales de verres correcteurs en cours de validité peuvent être adaptées par l’opticien dans le cadre d’un renouvellement de délivrance, après réalisation d’un examen de la réfraction.

 

  • Le médecin peut s’opposer à cette adaptation par une mention expresse sur l’ordonnance. Il peut aussi limiter la durée de la possibilité d’adaptation, également par une mention expresse sur l’ordonnance, « dans les situations médicales précisées, à titre indicatif, par arrêté ».
     

    L’arrêté du 25 octobre 2016 établit la liste indicative des situations médicales justifiant une limitation de la durée d’adaptation de la prescription par l’opticien lunetier dans le cadre de la délivrance de verres correcteurs ou de lentilles de contact oculaire correctrices.

     

    Troubles de réfraction

    • myopie ≥ – 6 dioptries et/ou longueur axiale ≥ 26 mm
    • changement d’axe ≥ 20° en cas d’astigmatisme ≥ 0,75 dioptrie
    • pour toute amétropie, une modification de 1 dioptrie ou plus en 1 an

     

    Troubles de réfraction associés à une pathologie ophtalmologique

    • glaucome
    • hypertension intraoculaire isolée
    • pathologies rétiniennes (dont DMLA, rétinopathie diabétique…)
    • cataracte et autres anomalies cristalliniennes
    • tumeurs oculaires et palpébrales
    • antécédents de chirurgie réfractive
    • antécédents de traumatisme de l’œil sévère et datant de moins de 3 ans
    • anomalies cornéennes (notamment greffe de cornée, kératocône, kératopathies, dystrophie cornéenne, etc.)
    • amblyopie bilatérale
    • diplopie récente et/ou évolutive

     

    Troubles de réfraction associés à une pathologie générale

    • diabète
    • maladies auto-immunes (notamment Basedow, sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, lupus, spondylarthrite ankylosante)
    • hypertension artérielle mal contrôlée
    • syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA)
    • affections neurologiques à composante oculaire
    • cancers primitifs de l’œil ou autres cancers pouvant être associés à une localisation oculaire secondaire ou à un syndrome paranéoplasique.

     

    Troubles de réfraction associés à la prise de médicaments au long cours pouvant entraîner des complications oculaires, notamment

    • corticoïdes ;
    • antipaludéens de synthèse ;
    • tout autre médicament qui, pris au long cours, peut entrainer des complications oculaires

     

    Troubles de réfraction associés à des situations pouvant altérer potentiellement la tolérance des lentilles de contact oculaires, notamment :

    • pathologie ou altération de la surface oculo-palpébrale (cornée, conjonctivite, face interne des paupières, allergies)
    • anomalie du film lacrymal
    • antécédents infectieux ou inflammatoires avec des lentilles de contact
    • instabilité des lentilles de contact
    • port nocturne des lentilles de contact

     

    L’arrêté précise que « cette liste des situations ou circonstances associées n’est ni exhaustive ni impérative et ne remplace pas le jugement clinique de l’ophtalmologiste. Celui-ci décide au cas par cas s’il y a lieu de limiter le renouvellement avec adaptation en l’expliquant au patient. Il est recommandé que le médecin prenne en compte le degré de compréhension du patient et son implication dans sa prise en charge ophtalmologique ».

 

 

  • Si l’opticien adapte les corrections, il reporte sur la prescription médicale l’adaptation réalisée et en informe le prescripteur par tout moyen garantissant la confidentialité des informations transmises.

 

  • Les nouvelles dispositions relatives aux ordonnances de verres ou de lentilles s’appliquent aux ordonnances établies à compter du 17 octobre 2016. Pour les ordonnances de verres correcteurs établies avant cette date, les opticiens-lunetiers peuvent adapter les prescriptions médicales, dans le cadre d’un renouvellement, sous réserve que celles-ci datent de moins de trois ans et qu’elles aient été établies pour un patient âgé de plus de 16 ans.

 

Cas de perte ou de bris de verres correcteurs :

  • En cas de perte ou de bris des verres correcteurs, lorsque l’urgence est constatée et en l’absence de solution médicale adaptée, l’opticien peut exceptionnellement délivrer un nouvel équipement sans ordonnance médicale et après avoir réalisé un examen de réfraction.

 

  • Dans ce cas, l’opticien remet au patient le résultat de l’examen de réfraction et le transmet par tout moyen adapté au médecin prescripteur ou au médecin désigné par le patient (sauf si l’ordonnance est établie dans un autre Etat que la France).

 

  • L’opticien consigne dans un registre ces délivrances exceptionnelles sans ordonnance afin d’en assurer la traçabilité et conservent les données pendant 3 ans.

 

Règles d’exercice :

  • L’opticien est identifié par le port d’un badge signalant ses noms, prénoms et titre professionnel.

 

  • La première délivrance de verres multifocaux intégrant une correction de la presbytie est soumise à prescription médicale.

 

  • L’examen de la réfraction se fait dans l’enceinte du magasin d’optique ou dans un local y attenant, conçu de façon à permettre une prise en charge dans les bonnes conditions d’isolement phonique et visuel et d’assurer la confidentialité des informations échangées par la personne.

 

  • Les locaux sont équipés de manière à préserver l’intimité du patient.

 

  • En dehors de son lieu d’exercice, l’opticien s’interdit toute publicité et toute communication destinée au public sur sa capacité à déterminer la réfraction.

 

  • L’opticien procède à toutes les mesures utiles à la réalisation d’un équipement d’optique. Ces mesures peuvent être faites à distance.

 

  • L’opticien, dont la résidence professionnelle est identifiée, peut procéder, à la demande du médecin ou du patient, à la délivrance des lentilles correctrices et de verres correcteurs auprès des patients à leur domicile ou admis au sein des établissements de santé publics, privés ou médico-sociaux.

 

Pour toutes questions concernant ces dispositions vous pouvez utiliser le Formulaire de contact, nous nous efforcerons de vous répondre le plus rapidement possible.

 

 

15.09.2016 : Dates des soldes 2017.

En 2017, les dates des soldes sont les suivantes : pour les soldes d’hiver, du mercredi 11 janvier au mardi 21 février inclus ; pour les soldes d’été, du mercredi 28 juin au mardi 8 août.

Des dates dérogatoires sont appliquées à certains départements frontaliers et en outre-mer (sauf à Mayotte où les soldes ont lieu aux mêmes dates qu'en métropole).

Illustration 1

La durée officielle des soldes nationaux est de 6 semaines.

Les commerçants sont soumis à des obligations concernant les produits soldés et l'affichage des prix en promotion.

C'est décidé !  J'adhère au syndicat de l'UNION DES OPTICIENS.

Que vous soyez indépendants, sous enseigne, avec un seul magasin ou multi propriétaire, vous avez la possibilité d'adhérer à l'Union des Opticiens.

 

Pour un syndicat fort, il faut être nombreux et rassemblé, votre adhésion est le premier geste à accomplir, il est indispensable pour faire valoir vos idées et convictions auprès de toutes les instances. Soyez certains que vous n'êtes pas le seul à avoir franchi ce cap, venez retrouver vos collégues de tous horizons, indépendants, sous enseignes, coopérateurs etc.. et votre voix sera entendue.

 

"J'ai envie de savoir, de faire évoluer ma profession, de la défendre, d'avancer mes idées et donner mon avis, de m'investir, de faire avancer mon syndicat, de lui donner de la force."

 

Que l'on ne dise plus que le syndicat ne fait rien, n' a pas de bonnes idées, facile ! en n'étant pas adhérent !

 

Maintenant je m'engage, critiquer c'est bien, agir c'est mieux,  surtout quand on adhère et on participe.

 

La cotisation  de 30 euros par mois* pour un premier magasin. Pour les multi centres merci de nous contacter.

 

Je clique ICI et je peux dire maintenant "je sais ce que je fais et ferai pour mon syndicat et ce que fait et fera le syndicat pour la profession."

 

 

* L' UDO est consciente qu'une cotisation payable en seule fois peut être un frein pour adhérer et vous propose un réglement échelonné.

(renseignements au : 01 42 06 07 31.) ou par mail : udoinfo@orange.fr ou udo@uniondesopticiens.org

Vous changez...nous aussi,  évoluons ensemble.

 

 L' U.D.O. Le syndicat se mobilise :    "Dites NON à la FRAUDE"

Communiqué

 

"Dites NON à la FRAUDE"

 

 

Fidèle à ses convictions, l'Union Des Opticiens lance une nouvelle campagne pour défendre l'éthique de la profession optique et lutter contre la fraude

 

 

Engagée depuis des années dans la lutte contre la fraude, l'Union des Opticiens lance une nouvelle campagne d'information "Dites NON à la FRAUDE" auprès des opticiens-lunetiers, avec le soutien de nombreux acteurs de l'assurance complémentaire (Actil, AG2R, Carte Blanche, Itelis, Kalivia, Santeclair, Terciane, Viamedis, etc...). Cette campagne de communication sera suivie de visites mystères, afin de contrôler le respect des bonnes pratiques.

 

Les mises en cause des opticiens-lunetiers par les médias pour des arrangements de factures et des fraudes à la mutuelle se sont multipliées dernièrement. Or un certain nombre d'opticiens continuent malheureusement ces pratiques. C'est ainsi une profession toute entière qui se retrouve diabolisée. 

 

Ce climat de défiance se manifeste dans les dernières lois et décrets : nouvelles contraintes sur les devis, encadrement des remboursements optique dans les contrats santé responsables…

 

L'UDO s'engage dans une nouvelle étape aujourd'hui : une affiche "Dites NON à la FRAUDE" sera livrée à tous les opticiens-lunetiers volontaires. L'objectif est de montrer aux Français que leur opticien s'engage dans ce combat et de rétablir ainsi un contrat de confiance. Dans un second temps, des clients mystères seront envoyés dans des magasins, pour s'assurer du bon respect de la règlementation. L'UDO engagera des poursuites juridiques si nécessaires.

 

L'UDO a été le premier syndicat d'opticiens-lunetiers à lutter contre ces agissements et à inclure dans son projet politique une charte éthique. Elle est aujourd'hui reconnue par la profession et par les organismes complémentaires santé, en étant le fondement d'une certification qualité de service depuis 2011.

 

Rétablir la confiance de nos clients, de nos partenaires prescripteurs et des pouvoirs publics est une mission prioritaire pour les membres de l'UDO. Nous espérons  que cette action permettra à notre profession de retrouver avec le temps la place qu'elle mérite, avec le soutien du plus grand nombre d'opticiens-lunetiers.

 

Paris, le 19 novembre 2015

Catherine de la BOULAYE

Présidente

 

 

 

L’Union Des Opticiens (UDO), depuis 1930  s’engage pour défendre le métier d’opticien dans l’intégralité de son exercice : formation, respect et évolution des pratiques au sein de la filière visuelle.

Pour suivre les actualités de la profession et les actions menées: www.uniondesopticiens.org

 

VOIR L'AFFICHE EN CLIQUANT ICI

Act s5

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

DEMANDEZ VOTRE AFFICHE ICI

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

 200 lettres types et modèles de document pour vous aider dans vos démarches.

Publié le 22 octobre 2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Vous quittez le logement que vous louez ? Vous souhaitez porter plainte ? Vous allez démissionner ? Vous voulez demander un congé parental ?

Retrouvez plus de 180 modèles de lettres sur le site service-public.fr pour vous permettre d'exercer vos droits et faciliter vos démarches.

Les lettres types et modèles de document, disponibles gratuitement en ligne, correspondent à de nombreuses situations de la vie courante, comme par exemple :

Chaque page de modèle présente des liens vers les fiches pratiques correspondant à la démarche que vous souhaitez entreprendre et vous permettent de compléter votre information sur le sujet.

Service-public.fr propose également des modèles de document pour les professionnels et pour les associations .

  À noter :

conservez toujours une copie des lettres et pièces jointes que vous envoyez et une preuve de l'envoi (par exemple récépissé du recommandé). En cas de contentieux, ces copies vous seront nécessaires.

 

Source Service Public

 La convention collective de l'optique lunetterie de détail remise à jour.

Vous trouverez ICI la convention collective de l'optique lunetterie de détail remise à jour . vous pouvez la  visionner par article ou en son entier dans sa version PDF si vous en avez besoin en la téléchargeant.

Voir les :  ANNONCES PRESSE UDO

Votre adhésion tout de suite ?

Imprimez le formulaire d'adhésion.     

Pour obtenir davantage d'informations, utilisez le formulaire de contact.

  

Union des Opticiens - UDO
45 rue de Lancry   75010 PARIS

Tél : 01 42 06 07 31

Fax : 01 42 06 28 41

Mail : udo@uniondesopticiens.org

site internet : www.udo.org

www.uniondesopticiens.org

UNION DES OPTICIENS - UDO
UNION DES OPTICIENS - UDO